Esprit et positionnement

Alter-Conso s’inscrit dans un mouvement plus large d’émergence de modes de distribution en «circuit court» et vient compléter l’offre des structures existantes telles que les Amap, jardins collectifs, jardins de réinsertion, coopératives de consommation, etc…

Si Alter-Conso s’inspire de l’expérience de ces partenaires, elle s’en distingue notamment par sa volonté de proposer un service accessible à un plus grand nombre afin d’encourager l’adhésion à un mode de consommation responsable. Le choix d’une structure professionnalisée et la mise en place de tarifs réduits concourent à la réalisation de cet objectif. La coopérative entend toucher un public plus large et sortir ce mode de consommation de la confidentialité.

Suite
Changer les modes de production et de consommation alimentaires

Les comportements alimentaires actuels tendent à encourager des pratiques en décalage avec les rythmes naturels et les équilibres écologiques.
Du fait de la pollution qu’ils engendrent (agriculture intensive, transports, emballages, déchets, surproduction, etc…), de leur impact économique et social (sur l’emploi dans les zones rurales notamment) et de leur place dans la vie quotidienne, il est indispensable d’agir pour un profond changement des modes de production et de consommation dans le secteur alimentaire.

Face aux logiques socialement et écologiquement irresponsables de l’agriculture intensive et de la grande distribution, il est possible de proposer des alternatives permettant de renforcer l’emploi dans les zones rurales et de soutenir des producteurs ayant des pratiques saines, tout en développant des liens directs entre citadins et paysans.
la mise en place de «circuits courts» alimentaires permettent précisément d’inventer de nouveaux rapports de distribution, de production et de consommation, plus directs et ajustés aux besoins de chacun. Un moyen simple d’humaniser les échanges et d’instaurer les conditions d’un commerce véritablement équitable à l’échelle locale.

Retour
Suite
Agir pour plus de convivialité

La mise en place d’un réseau de distribution en «circuit court» offre des possibilités d’échanges entre adhérents dans un esprit coopératif (distribution hebdomadaires, dialogue, mise en place de nouvelles solidarités, etc…).
Parallèlement, les partenariats entre consommateurs et producteurs sont l’occasion de rapprocher villes et campagnes (visites de ferme, contacts réguliers, échanges, etc…) et de renouer des liens qui tendent à disparaître aujourd’hui.

Retour